Carnet de route: 

Trois pays se concentrent en un seul au Vietnam : le Nord, le Centre et le Sud. L'extrême Nord, à la frontière de la Chine, est le pays des Mong, les tribus des montagnes. On peut aller facilement à leur rencontre mais c'est la capitale, Hanoï, qui sera la porte d'entrée de leur visite, et sans doute la plus accessible pour l'étranger. Au centre, le pays renferme des trésors culturels et permettent une plongée dans l'histoire. Le Sud est dominé par la puissance économique d'Ho Chi Minh, l'ancienne Saïgon. La ville industrielle sait se faire charmeuse, le delta du Mékong est à proximité et lui fournit le riz qu'elle exportera vers le monde entier.

Toutes les formes de tourisme sont possibles au Vietnam : découverte, culturel, balnéaire, à deux, en famille ou en tribus. Les enfants sont bienvenus, ils sont un lien fort avec une population qui les adore.

Votre Voyage: 

Avant de partir

Formalités d'entrée

Un visa est obligatoire pour entrer au Vietnam, il peut s'acheter sur place à l'arrivée (25$) mais le passeport doit être valable pendant 6 mois après la date de retour et il faut une photo couleur d'identité. De même à votre arrivée, vous remplirez une déclaration de douanes. Gardez le double lors de votre séjour, elle vous sera demandée à votre sortie du territoire.

Voyager serein

Aucune vaccination n'est exigée pour le Vietnam, il est cependant conseillé de prendre un traitement anti-paludéen, ainsi que des produits anti-moustiques (crème, spray) d'autant que le pays est aussi touché par la dengue, maladie véhiculée par les moustiques. Il est également conseillé de ne jamais boire l'eau du robinet et d'éviter les glaçons. On trouve facilement de l'eau en bouteilles capsulées (à décapsuler devant vous) et des boissons gazeuses. Evitez les pailles, elles ne sont pas toujours neuves ! Le pays a été frappé il y a deux ans par la grippe aviaire, aujourd'hui il n'y a pas de risque particulier. Il faut a priori éviter les élevages et les espaces des marchés réservés aux volatiles. La trousse de voyage idéale pour le pays comportera un répulsif contre les moustiques, un traitement anti-diarrhéique (immodium par exemple), de l'Efferalgan et un désinfectant (type mercurochrome, pour les écorchures ou ampoules éventuelles). L'ambassade de France souligne qu'il est indispensable de souscrire une assurance maladie prévoyant le remboursement des frais médicaux engagés à l'étranger (les tarifs pratiqués par les structures privées étant élevés) ainsi que les frais d'un éventuel rapatriement sanitaire.

Meilleure saison

La fin de l'année, octobre, novembre, début décembre, ou encore fin mars, avril et mai. L'été, la période de mousson provoque chaque année des inondations dans deux régions, le bassin du fleuve rouge, au nord, et l'extrême sud du pays. Les mois de juillet et août, saison des pluies, sont donc à éviter. Fin septembre début octobre, la récolte du riz permet de faire des photos formidables. En mai et juin, les promenades sont très agréables, c'est l'époque des plantations dans les rizières miroirs.

Temps fort de l'année

Fête nationale le 2 septembre. La fête du Têt Nguyen Dan, le Nouvel An lunaire. Ce nouvel an se célèbre par des feux d'artifice et des réunions de famille.

À lire

relire les classiques comme « L'Amant » de Marguerite Duras, et revoir « Indochine » de Régis Wargnier !

Appel depuis la France

le code international du Vietnam est le 84. Il faut donc composer 00 + 84 + votre numéro

Aéroports internationaux

L'aéroport d'Hanoï, Noi Bai, est à 40 km du centre-ville, il faut environ une heure pour parcourir la distance. En taxi il vous en coutera 15 dollars, à négocier au départ pour éviter les mauvaises surprises. Il existe aussi une navette Vietnam Airlines, utilisable même si vous n'avez pas voyagé avec la compagnie. Le trajet coute 4 dollar par personne. L'aéroport d'Ho Chi Minh Ville, Tan Son Nhat L'aéroport de Da Nang

Sur place

A faire - A ne pas faire - A ne pas dire

Les vietnamiens sont extrêmement tolérants, rien ne les choque. Garder le sourire en toute circonstance et ne jamais se mettre en colère. L'usage du pourboire est assez répandu, y compris dans les hôtels. Pour visiter les pagodes, il faut laisser ses chaussures dehors. Il est également recommandé de laisser une obole. Evitez de parler politique et attendez que votre interlocuteur aborde la guerre pour l'évoquer.

Insolite à faire 

Ne comptez pas louer une petite moto, la conduite est réservée aux vietnamiens. Pour des raisons de sécurité ? En revanche il n'est pas difficile de trouver un vélo dans un pays qui en regorge, il en coûte environ 80000 dong (3,50 €) par jour dans les hôtels et les agences de voyage. En ville le terrain est pratiquement plat, il faut juste s'habituer à la selle très dure des bécanes locales. Mais pour être honnête, il est plus facile de passer par un réceptif français pour dénicher une bicyclette fiable aux freins efficaces, car une poule ou un chien sont toujours susceptible de traverser la route au moment de votre passage.

Insolite à découvrir

Les tunnels Vietcong, à Cu Chi, environ 80 km au nord-ouest de Ho Chi Minh ville. Après une séance vidéo obligatoire de propagande vantant les mérites de la résistance Vietnamienne, vous découvrirez les tunnels, base avancée des combattants lors de la Guerre du Vietnam. Ils s'étendaient sur plus de 200 km de long, et mesurent de 60 à 70 cm de large pour une hauteur de 80 à 90 cm. Le parcours aménagé pour les touristes vous obligera à progresser accroupi... C'est une expérience à vivre, se laisser glisser dans le noir avec cette chaleur moite et étouffante. A certaines extrémités, des centres de stockages, de fabrication de munitions et hôpitaux, une véritable ville souterraine.

Prix sur place

Un bol de soupe au marché (Phô) coûte environ 7 000 Dong (0,30 €) une heure de moto-taxi à Hanoï : 30 000 dongs (1,5 €); une heure de ballade en cyclo-pousse dans le quartier des corporations coûte environ 40 000 dongs (2€). Un prix qui varie selon le poids du passager… et le chic de son allure !

À savoir sur place

Ni le permis de conduire français ni le permis de conduire international ne sont reconnus au Vietnam en tant que tels : il est donc strictement interdit aux touristes de conduire une auto ou une moto.

Info Économie

Le salaire annuel moyen est de 1100 €. A comparer avec le prix d'une mobylette, 1500 dollars environ.

Téléphone et Internet

Pour téléphoner du Vietnam en France: faire le + 33 et le numéro français sans le zéro Café internet : Il y a en a dans toutes les villes, quasiment à tous les coins de rue.

Voltage - Prise électrique

220 V, comme en France, modèle de prise européen.

Les numéros utiles

  • Ambassade de France à Hanoï, 57 Tran Hung Dao. Tel. : (84-4) 3944.57.00 (en cas d'urgence).
  • Consulat de France à Ho Chi Minh : 27 Nguyen Thi Minh Khai. Tél. : 3520 68 00 depuis Ho Chi Minh Ville ou 08 - 3520 68 00 depuis les autres régions (numéro d'urgence consulaire : 090 372 19 78)
  • Médecin parlant Français à Hanoï : Drs Vuillermet, Berreghis-Mazery Clinique SOS International de Hanoï, 31 Hai Ba Trung Tél. (04) 934.05.55 ; il existe également un excellent Hopital Français de Hanoï, connu de tous les taxis. Médecin du consulat général de France à Ho Chi Minh ville, Dr Tanguy des Déserts au dispensaire. Médecin généraliste Dr Landrin, Centre Médical International CMI, 1 Han Thuyen Q1 Tél. 827 23 66

Religion

Pas de religion d'état mais le bouddhisme est omniprésent.